AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrierFAQRechercher

Partagez | 
 

 Faune - Flore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
KousKousKlan



Messages : 49
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Faune - Flore   Jeu 26 Fév - 19:00

Le Chancre

Insectes vivant en colonies de plusieurs centaines d'individus, leur régime alimentaire est principalement coprophage, charognard et radicivore. Les chancres ont la particularité de stocker sur leur carapace un liquide phénolique corrosif, la quantité variant selon l'age de l'individu, pouvant aller jusqu'à cinq litres pour les plus vieux. Cette solution est hautement corrosive pendant plusieurs secondes une fois relâchée à l'air libre, rongeant vêtement mais aussi peau et chaire. Les chancres meurent lors de la détonation aspergeant jusqu'à deux mètres alentours, dissous par leur propre arme qu'il n'utilise normalement qu'en cas extrême : acculé, ou si la colonie est en péril. Colonies justement, présente souvent dans les sous sols de bâtiments abandonnés ou autres lieux frais et sec, les chancres étant vulnérable aux fortes chaleurs, risquant un éclatement des poches d'acides dorsal inopiné. Les individus les plus âgés et donc chargés en acide sont relégués à la défense de la colonie, et passé les 3 années d’existence un chancre partira de la colonie devant subsister de lui même dans la nature hostile car sa cargaison de solution corrosive est devenu trop instable devenant un danger pour l'essaim. Ses 8 pattes et ses deux ailettes lui permettent de sauter jusqu'à près de deux mètres, munis de griffes fouisseuses celui ci peut aussi s'enterrer dans les sols meubles.

Taille : 10cm (jeune) à 70cm.
(Mâle et Femelles font la même taille).
Habitat : / Marécages ? Métro ?


Dernière édition par KousKousKlan le Sam 28 Mar - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KousKousKlan



Messages : 49
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Faune - Flore   Sam 28 Fév - 21:24

Le Locuste


Proliférant dans des étendues d'eaux stagnantes peu exposées au soleil, les Locustes sont des insectes de grande taille, jusqu'à la moitié celle d'un homme moyen, extrêmement agressifs. Leurs mandibules acérées peuvent briser jusqu'à un os, tandis que ses "pattes" avant portant des piques en sa surface interne sont capable de se déplier et de se projeter rapidement pour saisir une proie, moins puissant et tranchant que ses mandibules, ces pinces n'en sont pas moins dangereuses compte tenu du milieu dans lequel les locustes vivent, une entaille et c'est une infection assurée. Mais ces insectes ne représente de danger que pour l'imprudent, ne se déplacent que lentement, au mieux à la vitesse d'un homme en marche. Les locustes sont particulièrement actifs durant les quelques heures suivant le levé du soleil et les quelques heures précédent son coucher. Leur carapaces présente une grande faiblesse au niveau du thorax, un coup porté ici tuera le locuste instantanément. Ces insectes sont principalement chassés pour leur chair au gout proche de celui du crabe, présent dans ses pinces avant et au bas de son abdomen.

Taille : 40 cm à 1.10 mètre.
Habitat : Points d'eaux stagnantes proche de la Seine, sous sols inondés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KousKousKlan



Messages : 49
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Faune - Flore   Sam 28 Fév - 21:42


Goliath

Méga-herbivores, les Goliath vivent en solitaire, parfois en de petit troupeaux de moins d'une dizaine d'individus, dans les plaines en dehors de Paris et des jungles mutantes hostiles. Ils sont extrêmement territoriaux, intimidant tout animal empiétant sur leur lieux de vie et attaquant si besoin. Peu agressif en dehors de son petit territoire choisi, le Goliath n'hésitera pas à charger s'il se sent menacer, occasionnant de graves blessures en raison de la puissance de l'animal.

La particularité du Goliath est son extrême résistance, pouvant encaisser plusieurs tirs de fusil d'assaut. Ses points faible se situant à la gorge et au bas ventre particulièrement fragile.
Sa "carapace" est enfaîte une superposition de plusieurs couches de cuirs que l'animal s'est constitués au cours de sa croissance, pouvant résister à une déflagration à bout portant d'un pistolet, son cuir est devenu une matière très prisé, servant à confection des armures de cuirs très résistantes bien que lourdes.
Taille : 1.50 à 2 mètres de longueur pour 1 à 1.50 mètre de hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KousKousKlan



Messages : 49
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Faune - Flore   Dim 8 Mar - 11:22


Sanghyne

La Sanghyne putride s'apparente aux chiroptères de part sa morphologie et sa capacité d'écholocation (principe similaire au sonar) lui permettant de se déplacer aussi bien de jour que de nuit. Son régime alimentaire est essentiellement insectivores, plus rarement charognard. Vivant en de petits groupe, ces animaux élisent domicile la plupart du temps dans les combles des vielles bâtisses, dans les souterrains et autres parking abandonnés.

La rencontre avec une Sanghyne est redoutée de par son utilisation d'un répulsif odorant aérosol, constitué dans son abdomen hypertrophié l'acide beta-putrecinoïque est sa principale arme, menacée, la Sanghyne peut envoyer quelques grammes de ce gel hyper odorant sur deux à trois mètres. L'odeur est plus qu’insupportable, provoquant des réactions extrêmement violente, allant jusqu'à un vomissement quasi instantané, voir une courte paralysie. L'effet est court, la molécule est particulièrement volatile. Le gel qui en résulte, à présent dépourvu de cette odeur répulsive, se révèle être un cicatrisant extrêmement puissant mélangé à d'autres composants et épuré.

Son abdomen est aussi son point faible, fragile celui ci est prompt à éclater tuant instantanément l’animal. Chiroptère, il est aussi vulnérable à certains ultrasons.
Taille : 60 à 90cm de la tête à la queue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse Lebrac



Messages : 6
Date d'inscription : 16/02/2015

MessageSujet: Re: Faune - Flore   Mer 18 Mar - 14:37


Le Sycomore a Psylocibe

Personne ne sait d'où ils viennent réellement, bien qu'une chose soit sûre ; ils ne bougent pas et sont toujours près d'un point d'eau. C'est sur eux qu'on trouve les "Psylocibe dipteris", champignon hallucinogène apprécié dans tout Paris pour ses propriétés.

En règle générale, les monstres des marais sont des êtres tenaces de tailles diverses ; des petits, des moyens, des grands. La plupart du temps ils ne bougent pas et laissent la faune et la flore s'incruster en lui où sur lui, il fût même un temps où les humains pouvaient dormir à l'ombre d'un Sycomore a Psylocibe. L'unique raison de colère d'un Sycomore a Psylocibe est en général une attaque directe où la cueillette de l'un des nombreux champignons vivant sur lui, ce dernier vivant en symbiose avec les premiers. Contrairement à ce que l'on croit, ces arbres vivants ne voient pas, mais ont un intérieur luminescent ce qui amène beaucoup de gens à pensé que la lumière émanant de l'un des trous sur eux est un oeil.
Pour compenser ce sens en moins, les autres facultés sont surdeveloppés et peuvent largement percevoir des animaux sur plusieurs mètres à la ronde.

Certains ont cru que décrocher très vite un psylocibe du tronc d'un Sycomore a Psylocibe et courir très vite était une option valable, mais ceux-ci ont démontré la capacité de pouvoir saisir des objets et de les lancer avec précision. Aussi, beaucoup de petits malins ont finit écraser sous une souche morte où les vertèbres brisés d'une pierre.




Le bienfaisant.

Un mammifère bienfaisant de Paris qui se rapproche du dodo dans sa façon de vivre ; pas de haine, toutes les pensées dirigées vers le prochain repas. Ce sont des animaux à quatre pattes avec un abdomen énorme qui la plupart du temps traîne au sol, chargé d'eau, voir d'alcool. Les bienfaisants ont été surnommé les "alcoléoptère" à cause de leur ivresse régulière.

Incapable de voler, ils se nourrissent suivant un cycle bien précis de vingt-huit jours ; pendant deux semaines ils se nourrissent de lichen et de végétaux humides pour gorger leur cavité d'eau avant de se nourrir de fruits pour en extraire le sucre et le laisser faire fermenter l'eau en lui. Une fois la boisson prête, le bienfaisant se pause dans un endroit tranquille pour consommer son cocktail fait maison et passe les deux où trois jours suivants ivre mort à déambuler un peu partout avant de faire une gueule de bois monstrueuse dans un coin sombre. Le cycle reprendra jusqu'à ce qu'une cirrhose où un prédateur ait raison de lui.

Etant donné que les alcoléoptère sont en chaleur toute l'année et se reproduisent très vite, l'espèce n'est pas prête de s'éteindre malgré que la plupart de ses animaux finissent à la casserole pour leur chair délicieuse, leur eau qu'ils purifient et il n'est pas rare d'en manger un qui a mariné dans son propre alcool un peu à la manière d'un boeuf bourguignon.






Les molosses

Personne ne sait vraiment d'où viennent les molosses, si ce n'est que ce sont des chiens qui ont subi de plein fouet les effets indésirables des mutations. Contrairement à d'autres chiens qui sont toujours rester le meilleur ami de l'homme, les molosses sont devenus des carnivores dangereux vivants en bandes et attaquants tout ce qui n'est pas de leur espèce. L'odorat c'est atrophié, de même que la vue, l'ouïe est devenu plus performant au point que ce soit leur principal point fort pour la chasse. Leurs pattes arrières ont augmenté de volume pour leur permettre de bondir sur plusieurs mètres de longueur, la chasse à l'affût étant devenu leur unique chance d'attraper quelque chose avec leurs pattes avants mal-formés dont les griffes démesurés servent plus à se cramponner qu'autre chose.
La plupart du temps on trouve les molosses à proximité des points d'eau en bandes, prêt à attaquer les imprudents désarmés. Car contrairement à d'autres animaux comme le Goliath, tuer l'un de ces chiens mutants est simple du moment qu'on a de bon réflexes, une fois son bond éclair réalisé, le mutant a tendance à trébucher à l'atterrissage. Laissant aux plus habiles l'occasion de les tuer d'un bon coup de botte dans la gueule.

Toutefois, il est toujours préférable de rester sur ses gardes quand on croise un molosse, ceux-ci restant souvent en bande car l'union est leur unique force.


Dernière édition par Alphonse Lebrac le Sam 28 Mar - 11:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marionnettiste
Admin
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 01/02/2015
Age : 21

MessageSujet: Re: Faune - Flore   Mer 18 Mar - 17:41

Abusez pas avec vos noms à la con hein :hap:


Au non un xalamitrophalique à pointes vertes :jaiz:

vous me faîtes honte :rire:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impact.forum-gratuit.net
KousKousKlan



Messages : 49
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Faune - Flore   Mer 18 Mar - 21:17

Pour le Chancre et le Locuste je trouve ca trés bien.

le Goliath et Sanghyne j'suis chaud de changer, proposez quelque chose d'autres :oui:


Xenodog.... sérieux Alph ? :shock:
Alcoléoptére c'est marrant... mais ca fais pas sérieux, autant mettre ca en surnom, faut lui trouver une dénomination plus cool.

"monstre des marais" j'avais mis ca par défaut, faut changer.


-> refait la mise en page Alphy stp, là ca fait vraiment mais vraiment dégueux :hap: Tsé y a juste qu'à "citer" un de mes posts plus haut, ensuite tu adaptes juste la hauteur et largeur en pixel voulu, c'est 1000x plus simple que pour les armes où il faut adapter l'image au cadre, me dis pas que t'y arrives pas :noe:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KousKousKlan



Messages : 49
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Faune - Flore   Sam 28 Mar - 15:12


Sporuleur

Des Terres de Cendres du Nord, des Marécages de l'Ouest, des Jungles hostiles du Sud jusqu’aux ruines de la Capitale vous risquez de croiser un sporuleur partout et en tout temps. Humains autrefois, ces zombis lents et stupides à présent ne font que déambuler semble-t-il aléatoirement dans la nature mutée, se nourrissant d'une gamme étonnante de produits : carcasse (avalant même les os, jusqu'à une certaines taille), plantes, mousses et lichens, champignons, moisissures, feuilles mortes, et détritus en tout genre (cartons, papier, tissus...). Ces poubelles sur pattes s'attaquent à tout organisme vivant à sa porte, mais du fait de sa quasi absence de réflexe ces attaques se solderont souvent par un échec.

Particulièrement belliqueux envers le genre humain (sain comme mutant) les Sporuleurs présentent un véritable danger. Chargés de maladies en tout genre, une morsure voir une griffure pourrait se révéler mortelle. Plus inquiétant encore sont ses innombrables sacs de pue qui leur auront valu le nom de sporuleurs, présent un peu partout sur le corps de cette monstruosité, ces sacs contiennent un liquide mutagène violent.

Cette particularité d’être un vecteur de mutation constitue sa principale défense car rare sont les animaux -même mutants- à vouloir croquer dans cette chaire viciée, aussi les sporulée prolifèrent tranquillement dans cette nature hostile. Face à un tel problème la plupart des factions ou des communautés importantes engagent des chasseurs spécialisés dans l'élimination de ces engeances.


Taille : humaine

Commun
Agressif


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KousKousKlan



Messages : 49
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Faune - Flore   Jeu 23 Avr - 17:50


Gorgogne

Les Gorgone sont la terreur incarné, tapis dans les coin les plus sombres des catacombes. Source de légendes effrayantes en surface, l'on dis que personne ne s'est jamais sortis vivant d'un affrontement contre ces abominations. Créature mythique du folklore des terres désolés hier, la Gorgone en est devenue une menace bien tangible aujourd'hui, leur présence ne se faisant plus non seulement sentir dans les catacombes de la capitale, mais désormais dans le métropolitain et même jusqu'à certains sous sol, leurs attaques se faisant plus fréquentes ciblant étrangement la population humaine. Le danger étant grandement limité par la répulsion quasi mortelle de la chaleur en surface, les Gorgone ne se terrant donc que dans les coins les plus frais des sous terrains.

Agiles, capables de monter sur les murs et les plafonds grâce à leurs ventouses, de briser chaire et os de leurs griffes, ces monstruosités ont aussi la faculté d'émettre un infrason puissant, inaudible ceux ci provoquent un profond malaise, vertiges et pires encore si l’être humain y est exposé sur une trop longue durée les "chuchotements" des Gorgones peut provoquer une certaines névrose et ce jusqu'à une aliénation profonde et irrémédiable de l'esprit humain.

Et pourtant ce n'est pas pour ces capacités effrayantes que ces choses sont autant redoutées... Le plus inquiétant, et de loin, est leur intelligence. Personne ne saurait dire jusqu'à quelle mesure ces créatures sont douées de raison, mais il est attesté dans certains tunnel du métro la présence d'étrange autels de brique, de câbles et d'os gravés mais aussi de peintures et de marques étranges en dehors de toute compréhension humaine.
Taille : 2 à 3 mètres

Rare
Agressif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marionnettiste
Admin
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 01/02/2015
Age : 21

MessageSujet: Re: Faune - Flore   Jeu 23 Avr - 18:12

Gorgognzola :hap:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impact.forum-gratuit.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faune - Flore   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faune - Flore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» generateur de carte, faune, flore, civilisation, aventure, et tout ce qui me passera par la tete :D
» Février Faune Flore N°2
» Des symboles étranges dans les pages html ( sans le haut ni le bas du forum )
» Sleepy Hollow question à propos des VFX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Construction du forum-
Sauter vers: