AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrierFAQRechercher

Partagez | 
 

 FEDERATION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Marionnettiste
Admin
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 01/02/2015
Age : 21

MessageSujet: FEDERATION    Ven 24 Avr - 15:10


La Fédération

http://th09.deviantart.net/fs70/PRE/i/2012/118/6/0/futuristic_city_by_jjasso-d2w7y14.jpg


I – En Bref

La Fédération est un régime autocratique, basé sur une oligarchie composée d'une poignée d'hommes qui gardent tous les pouvoirs. Constitué des survivants du Projet GARDIA, c'est une faction puissante, disposant de technologies depuis longtemps disparues lors de l'apocalypse.
La Fédération est basée dans le vieux quartier du Montparnasse, qu'ils ont entouré de grands murs et remplis de caméras de surveillances. La Fédération s'est donnée comme objectif de reprendre Paris, en pacifiant les groupes subversifs et en reconstruisant les vieux bâtiments abandonnés. Ils ont fait énormément de progrès dans la réhabilitation du 14e arrondissement, et fournissent à leurs citoyens eau, énergie, nourriture et soins médicaux. Aussi, énormément de Parisiens tentent de rejoindre leur territoire dans l'espoir d'une vie meilleure. De plus en plus active dans les ruines de la France, ils ont fait plusieurs coups de main contre les gangs psychotiques, ont participé à des projets pour aider la vie de certaines communautés, et combattent fermement les dérives des habitants : Ils sont opposés à l'esclavagisme, au meurtre, à la torture ou à l'usage de stupéfiants.

Néanmoins, la Fédération a aussi sa part d'ombre. C'est un régime anti-démocratique, qui emprisonne ou fait disparaître toutes les personnes qui refusent de se plier à leur autorité. Son plan d'urbanisation de Paris est extrêmement simpliste : Faire en sorte que les autres habitant les rejoignes ou qu'ils meurent.
La Fédération a fait preuve d'une violence inouïe contre les communautés qui ont refusé leur dictature et leur privation des terres. Cela a amené de nombreux conflits, notamment contre la Coalition. Les deux factions sont à présent en paix, même si énormément de tensions subsistent. La Fédération n'a pas de convois et ne commerce pas avec les autres factions, néanmoins, ils disposent d'un comptoir libre d'accès pour échanger des ressources. Il faut savoir que les taxes sont malgré tout élevée, et que les Parisiens n'échangent avec la Fédération que des biens rares (Pièces électroniques, appareils médicaux performants...).








II – En Détail

A – Histoire

Au départ, il y avait la météorite. Les autorités françaises construisirent, dans l'ombre, un super-giga bunker appelé GARDIA pour protéger le reste de leur gouvernement.
Mais la météorite s'écrasa avant que le projet ne put être entièrement complété, et le président de la République fut pulvérisé. La guerre civile pour les ressources et la survie qui suivit vit la montée en puissance de l'armée : Le reste d'un Etat-Major décida d'envahir le bunker GARDIA, de terminer en hâte sa construction et d'y mettre des personnes « sélectionnées » : Ingénieurs, médecins, biologistes, soldats et employés de construction...

Enfin bref. Ils passèrent quelques années bien sympathiques dans leur bunker, quand de multiples défaillances apparurent : Oxygène limité, chute des réserves en eau, cultures infectées par les maladies... Dès que les capteurs en surface trouvèrent des données qui montraient que la surface était exploitable, des éclaireurs furent dépêchés.

Les éclaireurs revinrent dans le Bunker avec des paquets de Xénolyte. Ils furent analysés, expérimentés, et exploités : La Xénolyte servit à remettre en marche des tas de systèmes du bunker qui avaient dû être éteint ou limités pendant des dizaines d'années.
Maintenant, la Fédération était dépendante de la Xénolyte, et c'est ça qui allait tout expliquer de leur conquête de merde : La Fédération dispose de nombreux véhicules, d'armures gigantesques, de drones, de systèmes automatisés pour produire de l'oxygène, de l'électricité, purifier l'eau ou encore fabriquer des balles... Mais tous fonctionnent aux énergies fossiles d'avant. Petit à petit, quelques-unes de ces machines furent adaptées pour utiliser la Xénolyte, mais wallah, disons de 80% d'entre eux sont toujours inopérants.

La Fédération envoya ses premiers soldats autour de là où ils étaient cachés. Ils prirent contact avec quelques tribus et communautés désespérées. Avec leurs superbes armures assistées et tout le bordel, la Fédération écrasa et purgea les mutants qui étaient très nombreux dans la zone, et nombre des autochtones de Paris décidèrent de les rejoindre. Mais voilà, du racisme grandit : La population du bunker refusa de laisser entre ces sales parisiens de merde dans leur bunker. Les parisiens furent donc placés juste en dehors du bunker, protégés par les soldats de la Fédération en échange de leur travail manuel (Pour récolter la Xénolyte et bâtir des infrastructures).

A Montrouge, il y avait un grand village, qui faisait partie intégrante de la Coalition des peuples parisiens. Ce grand village, appelé la Maison Bourbon, était bâti sur des traditions féodales, l'honneur et la servitude des paysans. Ils avaient combattu les mutants et les psychotiques avec leurs chevaliers, et ils s'étaient bâtis une richesse sur le commerce avec les autres membres de la Coalition.
Lorsque la Fédération marcha vers eux et réclama qu'ils se plient devant eux, la Maison Bourbon refusa et décida de prendre les armes contre eux. Ils furent écrasés : Tous les chevaliers et membres de Bourbon furent massacrés, femmes et enfants compris. Leurs serfs et mercenaires furent emprisonnés et réduits à l'état de quasi-esclavage. Lorsque le massacre de Montrouge fut découvert, toute la Coalition s'unit contre la Fédération. Leurs richesses furent mises en commun, des mercenaires recrutés, des milices formées à chaque coin de rue.

La Fédération commença alors à faire une grande campagne militaire, en envoyant toutes ses forces contre eux. Ils remportèrent la grande bataille du Champs-de-Mars, où des drones et un char d'assaut écrasèrent les coalisés. Mais si la propagande de la Fédération continua de vociférer qu'ils avaient écrasé l'ennemi, la Coalition adapta sa stratégie. Plutôt que d'unir des troupes et les envoyer à l'offensive, ils multiplièrent les embuscades, les attentats et les escarmouches où ils épuisèrent la Fédération.

L'armée de la Fédération était vite devenue trop faible et ne pouvait pas continuer le combat. De plus, au bunker Gardia, le nombre de parisiens avait fortement dépassé celui des habitants originaux du bunker. L'ancien « patron » de la Fédé fut assassiné discrètement par un complot des bureaucrates et des industriels, qui achetèrent la police. A la place, ils mirent à sa tête un mec beaucoup plus pragmatique et redoutable, Jean-Machin.

Jean-Machin fit replier ses hommes dans Montparnasse. Il envoya des travailleurs bâtir une cité protégée. Il fut notamment connu pour l'exode du bunker : Les véhicules, armes, et équipements du bunker ont été envoyés à Montparnasse. Ceux qui n'étaient pas en marche furent laissés derrière. Le bunker fut scellé, vide de toute âme humaine, encore rempli de tas de mécanismes inutilisables, avec la promesse d'un jour venir les récupérer.

Jean-Machin changea sa stratégie. Plutôt que d'envoyer ses hommes massacrer la coalition, il purgea autour de Montparnasse les groupes psychotiques et les mutants. Ensuite, il chercha à normaliser ses relations avec Paris : Ils envoyèrent des convois humanitaires, des médocs et un peu de trucs en cadeau, et signa 5 ans avant le début du RP le traité des Invalides : La Fédération assume le contrôle de Montparnasse et des alentours, protège les routes commerciales du secteur, et met sur le marché de nombreux produits très rares (Médicaments, par exemple) en échange de quoi la Coalition doit payer un tribut pour permettre à la Fédé de continuer de se développer.

Au moment où le RP commence, la Fédération dispose d'une Cité très puissante. Néanmoins, les ressentiments envers eux sont puissant : Nombreux n'ont toujours pas pardonné le massacre de la Maison Bourbon. Les deux groupes psychotiques les plus puissants ont déjà été attaqués par la Fédé, et ont juré de les anéantir.
La Fédé traverse actuellement une certaine crise : Ils deviennent trop gros, et demandent de plus en plus de Xénolyte dont ils sont totalement dépendants pour leurs super-technologies. Alors qu'auparavant ils faisaient peur aux parisiens, ceux-ci se sont rendus compte que la Fédé n'est qu'un géant aux pieds d'argile. Et si un jour la Fédé était forcée de travailler avec la Coa ?




B – Organisation

La Fédération est une dictature oligarchique, où règnent les groupes d'intérêts. L'homme seul, à moins d'être redoutablement intelligent et populaire, n'a aucune chance d'un jour faire entendre sa voix.

5 ans après la fermeture du bunker GARDIA, l'armée décida de promulguer la « Charte de l'Ordre », sorte de texte fondateur. Cette charte stipulait que le chef d'état-major aux armées commandait la Fédération, avec l'aide d'un conseil restreint de membres importants du bunker, civils compris, pour discuter des politiques à venir.

Tout changea avec l'arrivée de Jean-Machin, haut-fonctionnaire, qui décida de corrompre la police pour capturer, juger et exécuter en moins de 24 heures le chef d'état-major pour « haute trahison ». Jean-Machin profita du chaos dans l'armée (Qui n'était pas parvenue à prendre Paris et qui avait perdu de nombreux hommes) pour faire imposer un nouveau texte, la « Constitution Universelle de la Fédération ».

La constitution décrit le fonctionnement de la Fédération comme suit :

Un conseil réduit de 6 personnes est la base du régime. Le conseil est fait des personnes les plus importantes de la Fédé :

- Le chef d'état-major aux armées, un officier ayant le soutien de l'institution militaire.
- Le haut-divisionnaire, un membre des forces de l'ordre qui dirige la police, le tribunal et le service de renseignement.
- Le patron du syndicat des patrons et industriels, qui représente l'intérêt des chefs d'entreprises et des producteurs.
- Le patron du syndicat des travailleurs, qui représente l'intérêt de tous ceux qui ont un boulot.
- Le haut-fonctionnaire de l'administration, qui dirige toute la bureaucratie de la Fédération, y compris les hommes chargés de collecter l'impôt.
- Le maître de conférence, qui dirige les ingénieurs, chercheurs, enseignants et scientifiques de la Fédé.

Ce conseil est chargé de nommer un homme pour les diriger. Actuellement, il s'agit de Jean-Machin Truc, un ancien haut-fonctionnaire.

Ces 6 personnes représentent chacun un groupe d'intérêt extrêmement important. Chaque citoyen de la Fédération fait partie de l'un d'eux. Ceux qui n'en font pas partie (Handicapés, marginaux, mutants...) sont exclus de la société, mal-vus et détestés par les citoyens.

Voyons donc chacun de ces 6 ordres :


- La masse de la population est faite d'ouvriers, d'employés et d'autres salariés. Avant, ils travaillaient très dur, pour un salaire minable. Mais ils ont fait des grèves illégales et des manifestations, jusqu'à obtenir le droit d'avoir un syndicat. Depuis, les choses se sont améliorées pour eux... Mais malgré tout, leur syndicat est peu puissant, car extrêmement corrompu. Au final, ils bossent avec une plus grande sécurité que le reste de Paris, donc ils ne se plaignent pas trop.

- Tous les enfants de riches et des puissants vont à l'école. Ils tombent donc sous la coupe du maître de conférence, qui décide de leur programme. Ceux qui veulent faire dans la recherche sont alors envoyés à l'Institut. Ils font alors de prestigieuses études et travaillent dans le domaine de la recherche et des expériences. Peu de gens savent ce que les docteurs de l'Institut font, mais on parle d'expériences sur des prisonniers, de vivisections et d'autres trucs vraiment pas nets. La plus grande découverte de l'Institut a été la découverte d'une molécule facile à produire, faite pour désinfecter rapidement les plaies et coaguler le sang, ce qui a permis à l'organisme de toucher des royalties énormes.

- Créer une entreprise n'est pas libre, il faut obtenir une autorisation et payer une cotisation au syndicat des patrons. Mais une fois que la machine est lancée, à vous le bonheur : Le syndicat des patrons est extrêmement puissant et influent, notamment car il produit tout ce dont la Fédération a besoin et commerce avec la Coalition, ce qui est la seule raison que Montparnasse n'a pas déjà été envahi...

- L'administration est l'ordre le plus puissant de la Fédération. Il est composé de plein de bureaucrates qui font des papiers pour enregistrer, répertorier et contrôler toute la populace. Ce sont eux qui réclament les impôts absolument nécessaires à la survie du gouvernement. Ils sont aussi à la base des règles et des lois de la Fédé, tout le bordel qui régit la vie quotidienne de tout le monde. Ils sont à la fois aimés du peuple pour apporter de l'ordre et de la civilisation, et absolument détestés pour leur lenteur et leur facilité à être corrompus.

- Le haut-divisionnaire pourrait être vu comme le deuxième homme le plus puissant de la Fédération. Il a sous son contrôle la police (Qui a autorité sur Montparnasse), le tribunal (Qui rend les jugements) et surtout : Le service de renseignement. Ce service utilise les caméras de Montparnasse, ainsi que de nombreux agents et espions. La police emploie des SDFs pour surveiller les ruelles et quelques malfrats pour maintenir l'ordre dans les bas-fonds.

- L'armée est le corps chargé de la sécurité de Montparnasse et les opérations extérieurs. À une époque, il s'agissait d'un gigantesque corps d'armée, avec des exosquelettes, des drones et des armures assistées. Mais la guerre les a saigné à blanc, et aujourd'hui, ils manquent cruellement de fonds et d'énergie...
L'armée a donc considérablement réduit ses effectifs. Elle se base maintenant sur un détachement militaire de volontaires, très entraînés, censés être déployés rapidement comme troupes de choc. Les rares véhicules (Jeeps, véhicules blindés) sont uniquement réservés aux opérations les plus importantes.
Pour la grande majorité des opérations, l'armée régulière ne se déploie pas. L'armée a récemment inventé un nouveau corps : La Légion. La Légion propose de recruter des parisiens, de leur accorder la citoyenneté de la Fédération (Devenue très rare car la Fédé cherche à contrôler sa population, vu qu'ils manquent de place et de ressources) en échange d'un service complet de 10 ans. Les hommes de la Légion subissent un entraînement extrêmement dur (1/10 d'entre eux meurent, d'accident ou de suicide), avant d'être envoyés partout dans les Terres Désolées avec quasiment pas de matériel pour des missions quasi-suicidaires (Comme aller faire une reco en plein territoire amazone).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://impact.forum-gratuit.net
 
FEDERATION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nation Wrestling Federation [e-fed]
» FEDERATION NATIONALE DES DESSINATEURS INDEPENDANTS
» Fédération équestre des Ecuries Virtuelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Construction du forum-
Sauter vers: